Les principales fonctions d’une alarme anti-intrusion

Publié le : 12 juin 20184 mins de lecture

L’alarme anti-intrusion est une solution efficace pour protéger sa maison ou son appartement d’un cambriolage ou de vol. Pour mettre sa famille et ses biens à l’abri, il est recommandé d’installer ce système d’alarme dans son habitation. Découvrez le principe de fonctionnement d’une alarme anti-intrusion.

Une alarme anti-intrusion, c’est quoi ?

Installer une alarme dans son domicile permet de bien sécuriser son appartement. La première fonction d’une alarme anti-intrusion est d’alerter les occupants d’une habitation en cas d’intrusion. Le système permet en quelque sorte de surveiller la résidence et de le protéger des effractions. Pour garantir une telle sécurité, l’alarme doit être équipée de capteurs. Le fonctionnement d’une alarme anti-intrusion se déroule ainsi : en cas de tentative d’intrusion, l’alarme va se déclencher pour dissuader les cambrioleurs et alerter l’entourage. Le signal émis par le système vise essentiellement à dérouter les voleurs et avertir les occupants. Ces derniers pourront ainsi avertir leurs voisins et la police le plus rapidement possible. Si l’alarme est reliée à une télésurveillance, l’opérateur se charge d’envoyer des agents de secours ou de contacter les forces de l’ordre.

L’autoprotection d’une alarme anti-intrusion

Le fonctionnement d’une alarme anti intrusion se fait par autoprotection. Celle-ci peut se faire en deux manières. Le premier mode est l’autoprotection à l’arrachage de l’élément. Avec cette option, l’alarme va émettre un signal d’alerte à la centrale d’alarme en cas de tentative d’arrachage de l’élément sans branchement de fil. Pour que l’autoprotection se fixe bien à la façade de l’habitation, elle doit être accompagnée d’une sirène d’alarme externe. L’autoprotection à l’ouverture de l’élément, quant à elle, émet une alerte à la centrale d’alarme en cas de tentative d’ouverture de l’élément. Ce processus ne requiert non plus de fil. Cette deuxième option est adaptée aux systèmes qui fonctionnent avec une batterie interne. Celle-ci ne risque pas ainsi d’être retirée par le voleur.

Paramétrer une alarme anti-intrusion

Pour que le fonctionnement d’une alarme anti intrusion puisse être efficace, il est nécessaire de bien paramétrer le système. Ainsi, l’alarme va se déclencher automatiquement en cas d’intrusion. Le propriétaire peut effectuer des paramétrages spécifiques en fonction de ses besoins. Par exemple, une alarme installée dans une pièce classée « zone sensible » se mettra à déclencher plus rapidement qu’une autre placée dans une zone moins sensible. C’est au propriétaire de définir les zones sensibles. Il est également possible d’activer la fonction minutage pour programmer le déclenchement de l’alarme en cas d’incident. Dans ce cas, le système n’émettra un signal qu’après un certain moment. Cela permet à l’occupant de le désactiver quand il rentre dans la pièce. Pour que le système d’alarme puisse fonctionner correctement, il doit respecter certains écarts. Pour cela, il est recommandé de bien respecter les consignes d’installation.

Plan du site